Emoji

Le 12 mars, lors de la conférence “The Linguistic Secrets found in billions of Emoji” , tenue au festival South by Southwest (SXSW), à Auxin au Texas, la linguiste Gretchen McCulloch et le cofondateur de Swiftkey, Dr  Ben Medlock, se sont penchés sur les emoji  et se sont demandés s’ils étaient de nouveaux éléments de langage: “Do emoji represent a fundamental shift away from old-fashioned word-based language or a return to a more flexible, pre-modern style of textual communication?”.

Retour sur le phénomène mondial des “petites têtes jaunes”!

La petite histoire des emoticônes &  des emoji

HerrickLe premier usage connu de l’émoticône typographique date de 1648 ! Le poète Robert Herrick dans son poème To Fortune fit suivre deux points et une parenthèse fermée, formant ainsi un sourire (ligne 2). Nombreux sont ceux qui pensent que cet émoticône n’était pas intentionnel et résultait d’une faute de frappe. Cependant, force est de constater que cette faute de frappe est bien positionnée, après le verbe “smiling”.

Emoticons_Puck_1881_with_Text.png

L’usage intentionnel des émoticônes, figurations symboliques d’une émotion, date des années 1880 aux Etats-Unis. En 1881, le magazine satirique Puck publiait une typographie artistique représentant quatre état d’âme grâce à des ponctuations.

Le journaliste Ambrose Bierce dans le San Francisco Examiner, un autre journal satirique, appuya l’idée et expliqua qu’on avait besoin de ces figurations symboliques pour faire comprendre aux lecteurs dans quel cas le journaliste était sérieux ou ironique.  Enfin, l’apparition des émoticônes sur ordinateur en 1982 accéléra leur déploiement.

D'”emoticons” en anglais, ils sont devenus “emoji” en japonais (e-image et -moji lettre). En 1998, Shigetaka Kurita créa de nombreuses petites têtes jaunes représentant différentes émotions, prototypes des emoji d’aujourd’hui, combinant à la fois les émotions des émoticônes typographiques et le jaune des smileys d’Harvey  Ball, crées en 1963.

Capture d’écran 2016-03-20 à 17.07.07.png

 

Quelques chiffresCapture d’écran 2016-03-20 à 14.38.23

Dans leur étude, Gretchen McCulloch et Ben Medlock ont récolté de nombreuses données afin de déterminer l’impact des emoji dans les conversations quotidiennes.  En 2015, 6 milliards d’emoji et de stickers ont été envoyés par jour depuis des smartphones et ordinateurs, d’après une étude AYTM Market Research février 2015; 4,6% des messages contiendraient des emoji. Pour la première fois, l’utilisation des emoji a dépassé celle des smiley typographiques.
Si mondialement, l’emoji le plus populaire est l’emoji qui rit aux larmes 😂  (comptabilisant près de 20% des usages emoji), et que globalement 70% des emoji sont utilisés pour exprimer une émotion positive, 15% sont neutres, seulement 15% une émotion négative, Gretchen McCulloch et Dr Ben Medlock remarquent que l’utilisation d’emoji est différenciée selon les pays. Les francophones par exemple utiliseraient 4 fois plus les coeurs et les coeurs brisés que les autres nationalités. 💔  Heavy Black Heart on Apple iOS 9.3 Les Américains, eux, seraient les rois des emoji stéréotypes féminins (Nail Polish on Apple iOS 9.3Dress on Apple iOS 9.3Lipstick on Apple iOS 9.3High-Heeled Shoe on Apple iOS 9.3).
Ainsi, la recherche de Gretchen McCulloh et de Dr Ben Medlcok prouve que les emoji occupent une place de choix dans nos manières de communiquer.

Emoji, une nouvelle langue?

Les emoji font donc désormais partis du langage quotidien.
Véritable phénomène mondial depuis leur intégration sur Iphone (2011 ) et sur Androïd (2013), le mot de l’année 2015, élu par le Dictionnaire Oxford est un emoji (devant les mots “réfugiés” et “économie participative”): le fameux emoji qui rit aux larmes😂 .

Forment-ils cependant une langue à part entière?

Certains pensent que l’emoji peut déployer le signifié de nos messages, comme l’a théorisé Ferdinand Saussure, le signifié étant la représentation mentale d’une chose. Permettant d’exprimer de nouvelles émotions, apportant une certaine subtilité au texte ou au message, véritables codes, les emoji ont d’ailleurs leur propre dictionnaire , le Emojipedia.

Capture d’écran 2016-03-20 à 17.25.07
38 nouveaux emoji de l’année 2016

Alors que l’Académie Française choisit chaque année les nouveaux mots du dictionnaire de la langue française, l’Unicode Consortium – organisation à but non lucratif qui “choisit les icônes selon des critères techniques de compatibilité et de besoin d’usage” – étudie les différentes demandes de création d’emoji. En ce sens, la demande de Durex pour un emoji “préservatif” défendant le “safe sex” avait été particulièrement médiatisée le 1er décembre dernier, lors de la journée mondiale de la lutte contre le sida. 38 nouveaux emoji sont prévus pour mi-2016.
De même, l’année dernière, l’opération diversité (intégrant des emoji “homosexuels”, des emoji “mosquée” et “synagogue”, et des emoji représentant les cinq couleurs de peau) a permis de répondre aux questions de discrimination ou de sexisme concernant le clavier emoji.

eggplant-emoji.jpgDe même, certains emoji sont censurés  sur des réseaux sociaux, tout comme certains mots sont interdits dans certains pays (par exemple en Chine, les mots “persécution”, “aphrodisiaque” ). C’est le cas de  l’emoji aubergine sur Instagram, code pour partager des photos à caractère sexuel sur le réseau social.

Ainsi différentes problématiques liées au langage (dictionnaire, choix de nouveaux mots, censure), s’appliquent aux emoji.


Emoji et expression artistique

Capture d’écran 2016-03-20 à 18.19.39

Pour preuve que les emoji deviennent de véritables éléments de langage, des livres entiers sont traduits ou écrits en emoji. Emoji Dick; or The Whale par exemple, adaptation du roman Moby Dick de Herman Melville a été le premier livre traduit en emoji recensé par la Library Congress.

De même, l’auteur Xu Bing a sorti en 2013 Une histoire sans mots  à partir d’emoji, il relate heure par heure une journée de M.Noir…

 

Les emoji offrent également une nouvelle forme d’expression musicale. Des chanteurs, comme Katy Perry ou FIDLAR, les ont intégrés dans leurs clips vidéos.

emojinal-art-13-640x805

Des artistes peintres ou photographes ont lancé de nouveaux concepts sur Internet, en incorporant les emoji sur des grandes toiles d’artistes (cf l’image en Une, provenant de Emojinal Art Gallery, ou encore la peinture ci-contre “Rêve causé par le vol d’une abeille autour d’une grenade, une seconde avant l’éveil” de Salvador Dali, 1944).

 

 

 

 

 

Emoji & communication

Les marques, conscientes de l’importance de ce nouvel élément de langage,  s’approprient les emoji, soit :

  • pour s’adapter à une nouvelle cible plus jeune et les toucher . C’est le cas de Chevrolet, dont le dernier communiqué de presse est uniquement rédigé en emoji, agrémenté du hashatg #ChevyGoesEmoji.
  • Capture d’écran 2016-03-20 à 18.38.08pour engager les consommateurs et leur proposer de nouveaux services. Domino’s Pizza a par exemple marqué les esprits l’année dernière en invitant les twittos à commander une pizza sur Twitter uniquement en tapant #EasyOrder, identifiant @dominos et en mettant l’emoji pizza.
  • introductionpour sensibiliser les internautes à certaines causes. L’organisation WWF est parti d’un constat : 17 emoji représentent des espèces en voie de disparition sur le clavier emoji; l’association a décidé de les utiliser. Ainsi, depuis mai dernier, chaque personne twittant #endangeredemoji suivi d’un emoji représentant une des 17 espèces, faisait une promesse de don à l’organisation de minimum 10 pences.

emoji+keyboard+topLes produits dérivés autour des emoji sont extrêmement nombreux. Ce qui n’était au départ qu’un simple outil pour agrémenter ses messages se transforme en film (Sony Pictures Animation a annoncé pour 2017 la sortie d’un film tout en emoji), en jeu de société (comme The Great Emoji Challenge, sorte de Pictionnary avec des emoji), en clavier (Emoji Work a lancé en janvier un clavier constitués d’emoji)…

Dans la même famille que les emoji, les brand stickers se développent  : Chanel a lancé ses emotiKarl en 2014, Guerlain ses  brand stickers la Petite Robe Noire en septembre 2015. Plus récemment Diptyque, pour soutenir le lancement de sa collection capsule Rosaviola, a adopté des brand stickers, dessinés par Olympia Le Tan. Des stars s’y mettent également, avec plus ou moins de réussite : on se souvient tous des Kimoji, développés par Kim Kardashian.

KarlApp5    Capture d’écran 2016-03-20 à 20.19.15.png   Capture d’écran 2016-03-20 à 20.16.57

 

6913834-3x2-700x467Enfin, les hommes politiques utilisent  les emoji, pour toucher une cible plus jeune. Par exemple, la Ministre des Affaires Etrangères australienne a réalisé une interview pour Buzzfeed tout en emoji. Autre exemple édifiant, le gouvernement finlandais a lancé ses propres emoji pour promouvoir le pays avec des emojis sauna, Nokia et fan de métal.

 

Comme le conclut Gretchen McCulloh lors de son intervention au SXSW, les emoji :”c’est surtout un moyen de retranscrire des émotions. Ce n’est pas un langage, mais simplement un complément au langage”. 

Une chose est sûre, on ne s’est jamais autant intéressé aux emoji qu’aujourd’hui. On fêtera d’ailleurs le 17 juillet prochain la journée mondiale des emoji. C’est à se demander si  les emoji “are among us”!
Il ne vous reste plus qu’à vous munir du guide ultime, How to speak emoji? écrit par Fred Benenson, pour apprendre à parler emoji. C’est un outil nécessaire pour décoder ce qui suit…

 

Capture d’écran 2016-03-18 à 17.51.15.png
Extrait d’Une histoire sans mots, Xu Bing, 2013

 

 

Marion Leblond

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s